RADIO PUBLIC SANTE

Actuellement à l'antenne:

Votre chronique :

 

Mincir sans danger

Pourquoi les chiens mangent-ils de ...

Pensez à faire dépister votre audit...

Quelle quantité de caféine peut-on ...

Contrôler ses rêves, c'est enfin po...

La maladie des aquariums

 

     
     
 
        
 
 
     
 


Allergie sévère aux protéines de lait de vache, du nouveau !

     

 NEWS 

Taille des caractères  Envoyer à un ami Imprimer

 Ecouter 

17/04/2017 | P.Pommier de Santi

L’allergie aux protéines de lait de vache ou APLV, en constante augmentation, touche désormais près de 5 bébés sur 100.

Le lait étant le premier aliment du nourrisson, l’APLV est généralement la première allergie alimentaire d’un bébé. Elle

apparaît le plus souvent après les premiers biberons ou lors du sevrage et dans tous les cas le plus souvent avant l’âge de six mois. Le problème ? L’allergie aux protéines de lait de vache n’est pas toujours facile à repérer, car les symptômes sont multiples et pas vraiment spécifiques. Parmi les signes d’alertes, il y a des troubles digestifs, type régurgitations, nausées, vomissements, diarrhées ou constipation. Des manifestions cutanées, comme l’eczéma, l’urticaire, les rougeurs notamment et parfois des troubles de la sphère ORL, avec une toux sifflante, une rhinite persistante, des otites à répétition ou encore de l’asthme. Plus grave, mais rare heureusement, il arrive qu’un bébé fasse un choc anaphylactique qui peut mettre en jeu son pronostic vital. De plus, on le sait désormais, l’APLV non prise en charge à un impact sur la taille et le poids chez les moins de deux ans mais au delà aussi.

Quoiqu’il en soit, ces manifestions allergiques peuvent être immédiates et apparaître moins de 2 heures après le biberon - IgE médiée - ou encore retardées et survenir 48 à 72 heures après, IgE non médiée, ce qui complique encore le diagnostic. Pour le Pr Christophe Dupont pédiatre à l’hôpital Necker, « l’eczéma est le premier signe de la marche allergique et il est important de consulter dès les premiers symptômes cutanés ».

Lorsque le diagnostic de l’allergie aux protéines de lait de vache est enfin posé et confirmé, le lait sera remplacé par du lait de vache dont les protéines ont été hydrolysées, c’est à dire fragmentées en petits morceaux afin ne pas être rejetées par l’organisme du bébé. Leur nom ? Hydrolysats poussés de protéines ( HPP). Cependant, malgré un HPP, 10% des bébés présenteront des résistances avec des symptômes qui persistent. On doit alors passer à une formule à base d’acides aminés.

Pour ces bébés, il existe désormais un nouveau lait, Novalac Amina, une nouvelle formule d’acides aminés, disponible sur ordonnance en pharmacie. L’étude Sympal qui a évalué ses bénéfices met en évidence une très bonne tolérance de ce lait, une disparition du symptôme principal mis en avant par les parents (76 %), la disparition de la sécheresse cutanée (75%) et une amélioration significative de la consistance des selles (100 %). De plus, l’utilisation de ce lait a démontré ses bienfaits sur l’irritabilité de l’enfant et la qualité de son sommeil la nuit, ainsi que sa bonne acceptabilité en terme de goût et un retour à la croissance à la normale. Dans tous les cas et face à ces symptômes, consultez votre pédiatre bien sûr.

> Toute l'actualité santé

 
Facebook Twitter Blogmarks Pinterest
 

 NOUS VOUS RECOMMANDONS

   > Quel est l’effet bénéfique des produits laitiers ?
   > France: Alerte aux pollens dans 11 départements

 

 NEWS 

 

23/05/2017 | D.Galibert

La vitrification ovocytaire : préserver la fertilité !

Il existe actuellement une tendance croissante à retarder la maternité qui impose aux professionnels de la procréation assistée de s’adapter à cette réalité. La vitrification des ovocytes s’impose alors comme la technique la plus courante pour reporter la grossesse, que ce soit pour « raisons social...

> Lire la suite

 

 NEWS 

 

22/05/2017 | D.Galibert

MICI : une association de soutien aux malades !

La maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique sont des maladies inflammatoires qui affectent l'appareil digestif. Elles surviennent le plus souvent dans la partie terminale de l'intestin grêle (iléon) ou au début du gros intestin (côlon), mais peuvent également toucher n’importe quelle partie d...

> Lire la suite

 

 NEWS 

 

18/05/2017 | N.Bourboin

Une femme médecin nommée ministre de la Santé

Une femme médecin nommée ministre de la A 54 ans, Agnès Buzyn prend la tête du ministère des Solidarités et de la Santé. C'est l'un des visages anonymes du premier gouvernement Macron. Directement issue de la société civile, la nouvelle ministre n'a jamais eu de mandat politique ni occupé de fonctio...

> Lire la suite

 

 NEWS 

 

17/05/2017 | N.Bourboin

12.000 tonnes de médicaments rapportés en pharmacie en 2016

Les français jouent le jeu et les chiffres le confirment d'année en année. Ainsi en 2016, les pharmacies ont collecté 11.884 tonnes de médicaments non-utilisés, un chiffre quasiment identique au bilan 2015. Chargée de les récupérer, l'association Cyclamed estime que nous sommes 79% à nous comporter ...

> Lire la suite

 

 NEWS 

 

16/05/2017 | D.Galibert

Fibromyalgie: diagnostic précoce pour éviter l’aggravation

La fibromyalgie se caractérise par des douleurs musculaires diffuses qui durent plus de trois mois, ainsi que des douleurs à la pression. Il est cependant habituel d’ajouter la fatigue générale et les troubles du sommeil à ces critères.

Ces douleurs diffusent s’accompagnent de raideurs musc...

> Lire la suite

 

 NEWS 

 

14/05/2017 | D.Gali

La prise de pouls : un geste simple qui peut sauver la vie !

En France, une personne fait un Accident Vasculaire Cérébral (AVC) toutes les quatre minutes. Pour prévenir les risques de survenue d’un AVC, il faut agir sur les facteurs de risque, notamment la fibrillation atriale (FA), un trouble du rythme cardiaque. Facteur de risque majeur de l’Accident Vascul...

> Lire la suite

 

 NEWS 

 

12/05/2017 | A.Bourdain

Quand l'encre des emballages contamine les aliments

A la suite d'une alerte de l'association Foodwatch en 2005, l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation) vient enfin de recommander de "réduire la contamination des denrées alimentaires par les huiles minérales" présentes sur de nombreux emballages de nos produits de consommati...

> Lire la suite

 

 NEWS 

 

11/05/2017 | N.Bourboin

Alcool : 10 verres maximum par semaine !

C'est la nouvelle limite fixée par les experts et, pour la première fois, elle vaut aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Dans un rapport publié, ce mois-ci, par Santé Publique France, les scientifiques estiment que notre consommation hebdomadaire d'alcool ne doit pas excéder 10 verres par...

> Lire la suite

 

 NEWS 

 

10/05/2017 | N.Bourboin

Cannelle : adieu les mauvaises graisses ?

Très appréciée en cuisine, la cannelle est aussi réputée pour ses vertus médicinales notamment contre la fatigue, les troubles digestifs ou même le rhume. Loin d'avoir livré tous ses secrets, cette épice pourrait bien ajouter une nouvelle corde à son arc. Elle serait aussi une alliée de taille dans ...

> Lire la suite

 >>  Page suivante

 




















 
 
     
 

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Control Channel - Radio Public Santé 2006
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.


PARTENAIRES
Magazine santé e-sante.fr | Cité des Sciences & de l'Industrie | Magazine Famili | Magazine Pleine Vie | Bien-être & santé | Emploi santé | Bien-Etre Animal

PLAN DU SITE
Actualité santé | Direct Antenne | Programmes | Webradios | Podcasts | Recherche | Newsletters | RSS | Services | Nous contacter | Régie