Les cures thermales

DOSSIER

  04/03/2015 | Didier GALIBERT

   

   

 
Facebook Twitter Imprimer
 

Quelles sont les différences entre le thermalisme, la thalassothérapie et la balnéothérapie ?
C’est très simple, vous allez voir, c’est une question d’eau. La thalassothérapie, c’est l’eau qui provient de la mer. Le thermalisme, c’est l’eau issue d’une source thermale et la balnéothérapie, c’est l’eau que nous utilisons au quotidien.

Quelles sont les particularités d’une cure thermale ?
Une cure thermale est un acte médical qui, pour pouvoir bénéficier de sa prise en charge par la caisse d’assurance maladie doit répondre au moins à quatre critères obligatoires.

Et quels sont ces critères ?
La cure doit être motivée par un pathologie ou une affection qui figure sur la liste des orientations thérapeutiques prises en charge par l’assurance maladie. Elle doit être prescrite par un médecin ou un chirurgien-dentiste (dans le cas des affections des muqueuses bucco-linguales). La cure comporte, sauf prescription médicale particulière, 18 jours de soins consécutifs, hors les dimanches. Et enfin, elle doit être réalisée dans un établissement thermal agréé et conventionné par l’assurance maladie.

Je suppose qu’il doit falloir remplir une demande de prise en charge ?
Exactement. Le formulaire « Cure thermale » comporte deux volets : le questionnaire de prise en charge qui est rempli par le médecin prescripteur et la déclaration de ressources, qui permet d’étudier les éventuels droits à des forfaits de déplacement et d’hébergements, qui est complétée par l’assuré.

Comment est-on sûr d’être pris en charge ?
Le formulaire est ensuite envoyé par l’assuré à l’organisme d’assurance maladie dont il dépend. Si vous n’avez pas de réponse dans les 15 jours, l’accord est acquis. Le traitement thermal est pris en charge à 65 % et les honoraires médicaux à 70 %.

Et qu’en est-il de l’hébergement dans la station thermale ?
Les frais d’hébergement et de transport sont remboursés sur la base d’un forfait sous condition de ressources dont le plafond est fixé chaque année.

Comment s’effectue le choix de la station thermale ?
La station thermale est choisie, en fonction de l’affection à traiter, par le médecin, en concertation avec le patient. Elle n’est pas nécessairement celle qui est géographiquement la plus proche du lieu du domicile. Le remboursement éventuel des frais de transport se fera sur la base de la distance qui sépare la station la plus proche prenant en charge l’orientation thérapeutique et le domicile du curiste.

Combien existe-t-il d’orientations thérapeutiques dans le thermalisme ?
La sécurité sociale reconnaît 12 orientations thérapeutiques qui sont la rhumatologie, les voies respiratoires, les maladies cardio-artérielles, la phlébologie, la neurologie, les affections pychosomatiques, les affection urinaires, la gynécologie, les affections digestives, les troubles du développement de l’enfant, la dermatologie, et enfin les affections des muqueuses bucco-linguales.

Toutes les cures thermales font-elles obligatoirement 18 jours ?
Pour être prise en charge par l’Assurance maladie, la cure thermale doit compter obligatoirement 18 jours de soins consécutifs mais vous pouvez, à votre compte, effectuer un mini-cure de 5 à 6 jours.

Comment connaître la liste de toutes les stations thermales ?
On compte en France 91 stations thermales. Vous pouvez trouver leur liste complète sur un guide L’Officiel du thermalisme ou en allant sur le site www.officiel-thermalisme.com et je vous conseille également de lire le dossier sur Les bienfaits des cures thermales dans le numéro du mois de mars de BIEN-ÊTRE & SANTÉ.

  Didier GALIBERT

 



   

Céréales pour enfants: piège à sucre ?

Ils en raffolent au petit déjeuner et leurs vertus sont vantées à grands renforts de marketing mais les céréales de vos enfants sont-elles vraiment si saines que veulent nous le faire croire les fabricants ...

   
   

Vaccination : retrouvons la confiance !

La vaccination ? Si la majorité des français y est toujours favorable, la confiance c’est quelque peu érodée au fil des ans.
Le débat sur les vaccins n’est sans doute pas terminé. Selon une étude ...

   
   

Risque de fausse couche : attention au stress

Les antécédents d'exposition au stress psychologique pourraient augmenter le risque de fausse couche jusqu'à 42%, d'après une récente étude publiée dans la revue Scientific Reports.

La fausse ...

   
   

Apprenez à déstresser !

En quoi le stress est-il dangereux pour la santé ? Le stress en soi, n’est pas mauvais, il est même vital. Mais quand il dure anormalement et s’amplifie, le corps et le cerveau en souffrent. Si on le laisse devenir chronique, gare à la dépression ou au burn-out. Il existe un stress aigu et un stress chronique.

En partenariat avec 

   
   

En partenariat avec

 15/10/2017

Apprenez à déstresser !

En quoi le stress est-il dangereux pour la santé ? Le stress en soi, n’est pas mauvais, il est même vital. Mais quand il dure anormalement et s’amplifie, le corps et le cerveau en souffrent. Si on le laisse devenir chronique, gare à la dépression ou au burn-out. Il existe un stress aigu et un stress chronique.

 

 TRAITEMENTS 

  17/10/2017

Un allié majeur contre le stress oxydatif

Relâchement, déshydratation, teint terne, rides, tâches, rougeurs… Soumise à des agressions quotidiennes telles que le stress, la fatigue ou encore la pollution, la peau perd

 

 TRAITEMENTS 

  16/10/2017

Une escale « Mieux dormir » en thalasso !

Centrés essentiellement sur le soulagement de l’anxiété et l’atteinte d’un sentiment de bien-être intense, les experts du site de Thalazur Royan ont souhaité proposer à leurs

 

 ACTUALITE 

  13/10/2017

Obésité infantile : alerte sur un fléau mondial

Il y a des chiffres qui parlent d'eux-même : en 40 ans, le nombre d'enfants obèses a été multiplié par 10 à l'échelle de la planète. Dans une étude publiée ce mercredi par

 

 ACTUALITE 

  12/10/2017

Chiropracteurs : rendez vous gratuits du 16 au 20 octobre

 

 ACTUALITE 

  11/10/2017

Un cas de rage chez un enfant en France

 

 ACTUALITE 

  10/10/2017

Prothèse auditive ou assistant d’écoute ?

 

 RECHERCHE 

  09/10/2017

Votre santé passe par les microbiotes !

 

 PREVENTION 

  06/10/2017

Le bruit au travail : des conséquences pour la santé

 
   

 

 
 

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Control Channel 2017
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.

PLAN DU SITE
Actualité santé | Direct Antenne | Programmes | Webradios | Replay Emissions | Recherche | Newsletters | RSS | Nous contacter | Régie