Mieux vivre avec le diabète

DOSSIER

  14/11/2014 | Didier GALIBERT

   

   

 
Facebook Twitter Imprimer
 

Pourquoi le diabète fait-il partie maintenant des priorités de santé publique ?
Parce que c’est une maladie génétique et environnementale qui provoque 30 000 décès par an. Avec 400 nouveaux cas par jour, cette pathologie se divise en deux types, le diabète de type 1 et le diabète de type 2.

Qu’est-ce que le diabète de type 1 ?
Il faut savoir que l’on parle de diabète lors d’une élévation permanente du taux de sucre dans le sang au-dessus d’un seuil fixé par les médecins. Le moins fréquent est le diabète de type 2 qui constitue 10 % des cas.


Et quels en sont les symptômes ?
Il doit être diagnostiqué tôt car il peut devenir mortel en l’absence de traitement. Les symptômes sont très révélateurs : besoin de boire souvent et de manger beaucoup, avec paradoxalement un amaigrissement et une grande fatigue, voire une perte de conscience brutale.

Et quelles sont les caractéristiques du diabète de type 2 ?
Le diabète de type 2 survient plus tardivement. Il est lié au surpoids et à l’hygiène de vie défaillante. La glycémie (qui est le taux de sucre dans le sang) s’élevant peu à peu, les signes sont absents ou discrets : infections urinaires ou cutanées répétées, retard de cicatrisation, atteinte de la rétine et des nerfs. Sans traitement adapté et une bonne hygiène de vie, les complications sont redoutables à terme.

Et quelles sont elles ?
L’atteinte des petites artères des yeux et des reins, des nerfs et des grosses artères du cœur, du cou et des jambes entraine des troubles graves comme une insuffisance rénale qui peut nécessiter le recours à la dialyse ou même à la greffe…

Alors que faut il faire lorsque l’on souffre du diabète ?
Que le diabète soit de type 1 ou 2, un régime alimentaire adapté et une activité physique régulière ont des effets bénéfiques qui s’ajoutent aux traitements et permettent de vivre mieux.

La surveillance diététique diffère-t-elle selon le type de diabète ?
Les diabétiques de type 1 doivent réfléchir à l’avance à ce qu’ils vont manger, et s’injecter une dose d’insuline adaptée au repas pris, ce qui impose de respecter ce qui est prévu sous peine de surdosage en insuline ou de sous-dosage.

Et que doivent faire ceux qui sont atteint de diabète de type 2 ?
Ceux dont la surcharge pondérale est surtout localisée à l’abdomen doivent perdre ces kilos : donc réduire les graisses animales et les sucres au profit de sucres complexes. Et toujours privilégier les aliments à indice glycémique bas comme le pain complet, les pâtes ou le riz.

Existe-t-il un service d’accompagnement pour les diabétiques ?
Tout à fait. L’Assurance maladie propose aux diabétiques de plus de 18 ans pris en charge dans le cadre d’une affection de longue durée de bénéficier du service d’accompagnement Sophia, personnalisé et gratuit.

Et quel en est l’objectif ?
Les aider à mieux vivre au quotidien et à limiter les risques de complications, en complément du médecin traitant ou de votre pharmacien, avec des brochures d’information, un site internet dédié et des infirmiers-conseillers en santé disponibles au téléphone. Vous pouvez vous renseigner en cliquant sur le site www.ameli-sophia.fr

  Didier GALIBERT

 



   

Céréales pour enfants: piège à sucre ?

Ils en raffolent au petit déjeuner et leurs vertus sont vantées à grands renforts de marketing mais les céréales de vos enfants sont-elles vraiment si saines que veulent nous le faire croire les fabricants ...

   
   

Vaccination : retrouvons la confiance !

La vaccination ? Si la majorité des français y est toujours favorable, la confiance c’est quelque peu érodée au fil des ans.
Le débat sur les vaccins n’est sans doute pas terminé. Selon une étude ...

   
   

Risque de fausse couche : attention au stress

Les antécédents d'exposition au stress psychologique pourraient augmenter le risque de fausse couche jusqu'à 42%, d'après une récente étude publiée dans la revue Scientific Reports.

La fausse ...

   
   

Apprenez à déstresser !

En quoi le stress est-il dangereux pour la santé ? Le stress en soi, n’est pas mauvais, il est même vital. Mais quand il dure anormalement et s’amplifie, le corps et le cerveau en souffrent. Si on le laisse devenir chronique, gare à la dépression ou au burn-out. Il existe un stress aigu et un stress chronique.

En partenariat avec 

   
   

En partenariat avec

 15/10/2017

Apprenez à déstresser !

En quoi le stress est-il dangereux pour la santé ? Le stress en soi, n’est pas mauvais, il est même vital. Mais quand il dure anormalement et s’amplifie, le corps et le cerveau en souffrent. Si on le laisse devenir chronique, gare à la dépression ou au burn-out. Il existe un stress aigu et un stress chronique.

 

 TRAITEMENTS 

  17/10/2017

Un allié majeur contre le stress oxydatif

Relâchement, déshydratation, teint terne, rides, tâches, rougeurs… Soumise à des agressions quotidiennes telles que le stress, la fatigue ou encore la pollution, la peau perd

 

 TRAITEMENTS 

  16/10/2017

Une escale « Mieux dormir » en thalasso !

Centrés essentiellement sur le soulagement de l’anxiété et l’atteinte d’un sentiment de bien-être intense, les experts du site de Thalazur Royan ont souhaité proposer à leurs

 

 ACTUALITE 

  13/10/2017

Obésité infantile : alerte sur un fléau mondial

Il y a des chiffres qui parlent d'eux-même : en 40 ans, le nombre d'enfants obèses a été multiplié par 10 à l'échelle de la planète. Dans une étude publiée ce mercredi par

 

 ACTUALITE 

  12/10/2017

Chiropracteurs : rendez vous gratuits du 16 au 20 octobre

 

 ACTUALITE 

  11/10/2017

Un cas de rage chez un enfant en France

 

 ACTUALITE 

  10/10/2017

Prothèse auditive ou assistant d’écoute ?

 

 RECHERCHE 

  09/10/2017

Votre santé passe par les microbiotes !

 

 PREVENTION 

  06/10/2017

Le bruit au travail : des conséquences pour la santé

 
   

 

 
 

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Control Channel 2017
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.

PLAN DU SITE
Actualité santé | Direct Antenne | Programmes | Webradios | Replay Emissions | Recherche | Newsletters | RSS | Nous contacter | Régie