Perdre une taille en une heure, c’est possible !

DOSSIER

  26/03/2012 | Marie Charlotte GERMOND

   

   

 
Facebook Twitter Imprimer
 

C’est une petite révolution dans le monde esthétique : connaissez-vous la lipolyse laser ?
Cette technique vous permettra de perdre une taille de pantalon sans intervention chirurgicale en seulement une séance d’une heure. Le principe est simple : des ultrasons sont focalisés sur la partie à traiter, ventre, fesses, ou encore hanche… une méthode alternative à la liposuccion car elle permet de traiter et d’éliminer durablement les petits bourrelets qui dérangent. Notez que même si cette technique est révolutionnaire les résultats eux ne sont pas pour autant immédiats : il faut attendre entre deux et quatre mois pour voir un changement. Toutefois les cas de surcharges très importantes restent du domaine de la liposuccion.

Jean-Michel Mazer, directeur medical du centre laser internationale de la peau, nous explique ce nouveau procédé : « par un artifice technique, on fait en sorte qu’il y est une concentration de puissance d’ultrason, au niveau de l’ipoderme. Sachant que l’ipoderme est en fait le tissu graisseux. On va chauffer fortement le tissu graisseux, et on va provoquer des lésions des cellules graisseuses, et donc environ dans les trois mois qui vont suivre elles vont progressivement régresser et s’éliminer. Ces cellules vont être prises par des cellules de l’organisme dont c’est le travail et elles vont se résorber. On v a s’opposer par ce biais à la laxité, parce qu’un des problèmes quand on perd de la graisse, c’est que la peau après est plissée, fripée, … C’est un des plus de cette technique, avoir quand même cet effet tenseur, donc anti laxité pour simplifier ».

Un tour de taille affiné et remodelé jusqu'à 2 centimètres 6 après une seule séance, c’est le pari de la lipolyse laser. Vous êtes en bonne santé, et vous avez au moins une épaisseur d’un centimètre de graisse au niveau de la zone à traiter, cette méthode est peut-être pour vous. Mais attention, car Cette démarche est cependant contre-indiquée pour les personnes présentant des cicatrices à l’emplacement du traitement. Si la cicatrice est petite, comme pour une appendicite, elle peut toute fois être contournée.
Cependant si S’attaquer à des petites zones rapidement, sans bloc opératoire ni anesthésie générale est peut-être une solution révolutionnaire…cette dernière à un prix : comptez environ 1200 euros la séance. Alors si un régime et de l’exercice ne suffisent pas pour perdre les derniers centimètres superflus, le traitement par lipolyse laser peut être une bonne alternative.
Il est tout de même important de savoir, que pendant le traitement, il est possible que vous ressentiez une gêne comme une douleur, une sensation de chaleur, ou encore des picotements.
Après le traitement, certains cas de rougeurs, d’hématomes ou encore d’œdèmes ont été constatés, mais ces symptômes sont généralement décrits comme légers. Enfin, Faites bien-sûr attention, seuls des professionnels de santé qualifiés peuvent vous proposez ce traitement.

Aucune cicatrice, et aucune interruption dans vos activités quotidiennes. Pensez avant tout que la première méthode pour perdre ses petites rondeurs reste tout de même une alimentation équilibrée et un peu d’exercice régulier.

  Marie Charlotte GERMOND

 



   

Céréales pour enfants: piège à sucre ?

Ils en raffolent au petit déjeuner et leurs vertus sont vantées à grands renforts de marketing mais les céréales de vos enfants sont-elles vraiment si saines que veulent nous le faire croire les fabricants ...

   
   

Vaccination : retrouvons la confiance !

La vaccination ? Si la majorité des français y est toujours favorable, la confiance c’est quelque peu érodée au fil des ans.
Le débat sur les vaccins n’est sans doute pas terminé. Selon une étude ...

   
   

Risque de fausse couche : attention au stress

Les antécédents d'exposition au stress psychologique pourraient augmenter le risque de fausse couche jusqu'à 42%, d'après une récente étude publiée dans la revue Scientific Reports.

La fausse ...

   
   

Apprenez à déstresser !

En quoi le stress est-il dangereux pour la santé ? Le stress en soi, n’est pas mauvais, il est même vital. Mais quand il dure anormalement et s’amplifie, le corps et le cerveau en souffrent. Si on le laisse devenir chronique, gare à la dépression ou au burn-out. Il existe un stress aigu et un stress chronique.

En partenariat avec 

   
   

En partenariat avec

 15/10/2017

Apprenez à déstresser !

En quoi le stress est-il dangereux pour la santé ? Le stress en soi, n’est pas mauvais, il est même vital. Mais quand il dure anormalement et s’amplifie, le corps et le cerveau en souffrent. Si on le laisse devenir chronique, gare à la dépression ou au burn-out. Il existe un stress aigu et un stress chronique.

 

 TRAITEMENTS 

  17/10/2017

Un allié majeur contre le stress oxydatif

Relâchement, déshydratation, teint terne, rides, tâches, rougeurs… Soumise à des agressions quotidiennes telles que le stress, la fatigue ou encore la pollution, la peau perd

 

 TRAITEMENTS 

  16/10/2017

Une escale « Mieux dormir » en thalasso !

Centrés essentiellement sur le soulagement de l’anxiété et l’atteinte d’un sentiment de bien-être intense, les experts du site de Thalazur Royan ont souhaité proposer à leurs

 

 ACTUALITE 

  13/10/2017

Obésité infantile : alerte sur un fléau mondial

Il y a des chiffres qui parlent d'eux-même : en 40 ans, le nombre d'enfants obèses a été multiplié par 10 à l'échelle de la planète. Dans une étude publiée ce mercredi par

 

 ACTUALITE 

  12/10/2017

Chiropracteurs : rendez vous gratuits du 16 au 20 octobre

 

 ACTUALITE 

  11/10/2017

Un cas de rage chez un enfant en France

 

 ACTUALITE 

  10/10/2017

Prothèse auditive ou assistant d’écoute ?

 

 RECHERCHE 

  09/10/2017

Votre santé passe par les microbiotes !

 

 PREVENTION 

  06/10/2017

Le bruit au travail : des conséquences pour la santé

 
   

 

 
 

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Control Channel 2017
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.

PLAN DU SITE
Actualité santé | Direct Antenne | Programmes | Webradios | Replay Emissions | Recherche | Newsletters | RSS | Nous contacter | Régie